Votre panier est vide  Votre compte

La Divination

 

photo-1.jpg

Deviner est synonyme de prédire le sort.

 

On peut affirmer que dans ce sens, l'humanité, du péplum à la mini-jupe, n'à jamais changé.C'est toujours la même insecurité, le même besoin-crainte de savoir, la même angoisse en ce qui concerne l'avenir.Si la pythie d'aujourd'hui reçoit sur rendez-vous, si la sibylle de Cumes a échangé son antre contre un grand appartement, le besoin de connaitre le futur est toujours le même.Il y a ceux qui ont le don de la prévision, ceux qui font semblant, ceux qui payent pour l'obtenir.

Apparament, en cette époque qui a assisté à la désaffection du sacré, le respect d'autrefois s'est changé en curiosité.Aujourd'hui ont se fait prédire l'avenir en affichant sa désinvolture.Mais tout comme le Grec de Delphes et le Romain de Cumes, on a peur et on espère, on croit et on attend.Beaucoup de savant ont attribué une grande imprtance au problème moral de la divination et se sont affrontés, contredits, ont eut maintes "prises de bec" à ce sujet.Cependant malgré les interdictions, les anathèmes, les condamnations à mort et les menaces d'un chaâtiment divin éternel, tous les hommes qu'ils soient croyants ou athées, cultivés ou analphabètes, ont continué au cours des siècles à pratiquer la divination dont ils pouvaient disposer.

C'est une divination officieuse toujours vivante, qui cachée et pratiquée en privé.Une divination basée sur des choses simples, par téléphone en privé, ou chez la voyante, ou en cabinet avec des cartes, des oracles, des tarots, le pendule, l'asrtologie, la numérologie, ....ect

Pressentir une date, une maladie, un rêve, c'est une obsession commune à tous les lieux et à toutes les époques.C'est une possibilité offerte à l'homme mais qui porte en elle la graine du doute.Si donc le futur peut être prévu, cela signifie qu'il existe déjà, que notre vie et prédéterminée et que le libre arbitre et la résponsabilité morale des hommes ne riment a rien.Selon d'autres, l'avenir n'est pas une certitude mais seulement une possibilité, c'est la dernière destination que peut atteindre l'homme et dépendantes de son propre choix.

La divination donne naissance à l'herbe précieuse de l'espoir.Un espoir accompagné d'une attitude mesurée, plus adaptée à toute situation, active ou défensive, inflexible ou souple, combative ou résignée selon la nécéssité, une attitude capable de rendre l'homme un peu plus sûr de lui et un peu plus heureux.Seuls ceux qui ne font pas confiance en leurs propres ressources, aux autres et à l'indulgence de la loi cosmique, qui porte toujours à l'équilibe, souffrent d'une peur aveugle face au destin.Ceux qui au contraire cherche d'une façon ou d'une autre à lever le voile, donnent une preuve de leur inquiétude, de leur crainte et ceci est à cent lieues de l'attitude méprisante et insolente de celui qui défie l'imprévu en riant.Ceux-là possèdent une certaine force intérieure, un certain courage devant ce que beaucoup préfèrent ne pas connaitre : l'inconnu.

La divination en elle-même n'est pas autre chose que de la préconnaissance spontanée ; sans appuis elle est trés difficile à obtenir en état d'eveil.C'est pourquoi les voyants utilisent des supports comme le tarot, l'oracle, boule de cristal, pendule, lignes de la main, ...ect

Sachez que la divination n'est pas un jeu.

Respecter la divination, c'est accepter sa parole.

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/01/2018